Doug McIntyre

En juillet 2001, j’étais marié et heureux en ménage, j’avais une famille formidable, je réussissais bien comme chef des finances d’une grande entreprise et j’étais occupé à construire notre chalet de rêve. Puis, tout a basculé. Une visite ordinaire chez mon médecin pour soigner de l’herbe à puce a révélé que mon taux d’APS avait considérablement augmenté. J’avais un cancer de la prostate.

Mon m’a informé, que j’avais une forme très grave de cancer de la prostate et même si je prenais des notes, je ne me souviens de rien après ces premiers mots. Mon épouse : m’accompagnait et sa force m’ont permis de survivre ce jour-là. J’ai choisi la chirurgie et j’ai subi une prostatectomie radicale. En l’espace de quelques jours, j’étais en voie de très bien me rétablir.

Le cancer de la prostate est revenu en 2003 et on m’a dit que j’avais une chance sur deux de m’en sortir. Un nouveau médecin, de nouveaux médicaments et des traitements de radiothérapie ont fait une énorme différence. J’ai appris à être proactif au sujet de mes options de traitement et j’ai considérablement changé ma façon de voir la santé, au jour le jour.

Le soutien des autres a été indispensable. Ma femme et mes enfants m’ont aidé à me centrer sur mes objectifs. La rencontre d’autres hommes de mon groupe local de soutien du RCPC m’a aussi beaucoup aidé. Pouvoir parler de ce qu’on vit et apprendre des autres aide un survivant à se sentir moins seul dans son combat. Je me suis mis à donner des conférences, à défendre les intérêts de la cause et à recueillir des fonds au nom de la lutte contre le cancer de la prostate. Je suis également membre du conseil consultatif du RCPC, et je représente des groupes de soutien affiliés à Cancer de la Prostate Canada partout au pays. Chaque jour est une nouvelle occasion de continuer d’apprendre, de mettre en commun des ressources et de continuer à lutter pour éradiquer cette maladie.

C’est la raison pour laquelle je dis qu’une rencontre avec l’herbe à puce m’a sauvé la vie.
CARPE DIEM!


Doug McIntyre
Chef d’un groupe de soutien du RCPC
Membre du Conseil consultatif du RCPC



Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Des chercheurs de l'UdeS font une découverte majeure

Premier cancer en importance chez les hommes, le cancer de la prostate touche un Canadien sur sept.
plus


Cancer de la prostate nouvelles