À propos du cancer avancé de la prostate

Le cancer avancé de la prostate
 
Le « cancer avancé de la prostate » désigne notamment les cas suivants :
 
1. le cancer s'est propagé dans les régions voisines de la prostate  - « cancer localement avancé »;
2. le cancer s'est propagé aux ganglions lymphatiques ou à d'autres parties du corps (habituellement les os) - « cancer métastatique »;
3. le cancer réapparaît après un traitement initial (chirurgie, radiothérapie ou hormonothérapie) - « cancer récidivant »;
4. le cancer a déjà été traité au moyen de l'hormonothérapie, mais il est devenu résistant - « cancer hormonorésistant ».
 
Nous examinerons plus en détail chaque type de cancer avancé de la prostate.
 
Cancer de la prostate localement avancé
 
Un cancer localement avancé commence à se propager à l'extérieur de la prostate ou s'est déjà propagé dans les environs de la prostate.
 
Le traitement choisi dépendra de la progression du cancer et visera à guérir ou à freiner sa progression à long terme. Si l'on vous propose divers traitements, vous voudrez peut-être discuter des points suivants avec votre médicin :

  • en quoi consiste chaque traitement (les pour et les contre ainsi que les effets secondaires possibles);
  • votre état de santé général et votre âge (et tout autre trouble médical dont vous êtes atteint, par exemple si vous êtes cardiaque);
  • les essais cliniques auxquels vous pourriez participer.
 
Cancer de la prostate métastique
 
Un cancer de la prostate métastique est un cancer qui s'est propagé à l'exterieur de la prostate, habituellement aux ganglions lymphatiques pelviens (et plus tard dans d'autres parties du corps) et aux os. La propagation à d'autres organes comme le foie, les poumons et le cerveau est moins courante.

La scintigraphie osseuse et la tomodensitométrie visant à déterminer l'étendue, c'est-à-dire le stade de la maladie, font partie des tests diagnostiques.

Comme c'est le cas généralement au stade avancé de la maladie, le type de traitement que vous recevrez dépendra de l'étendue de la maladie, de votre âge, de votre état de santé général et de la gravité des symptômes (il arrive parfois qu'un cancer métastatique soit asymptomatique).

Habituellement, on entreprend un traitement « systémique », c'est-à-dire que des médicaments vous seront administrés par voie orale, par injection intramusculaire ou sous-cutanée ou en injection intraveineuse. Ces médicaments agiront contre les cellules cancéreuses partout dans votre corps, quels que soient les organes touchés.

Les médicaments de première intention les plus couramment utilisés visent à réduire le taux de testostérone dans le corps et, par conséquent, à « affamer » les cellules cancéreuses et à ralentir leur croissance.

 
Cancer de la prostate récidivant
 
Si le cancer persiste ou réapparaît au même endroit ou se manifeste ailleurs, votre médecin pourrait vous proposer les traitements suivants :
  • L'hormonothérapie constitue le principal traitement du cancer de la prostate. Elle ne le guérit pas, mais elle peut en contrôler la progession pendant de nombreuses années.
  • Si vous avez subi une prostatectomie radicale, une radiothérapie ou plus spécifiquement une radiothérapie externe pourra être utilisée à moins que ce traitement n'ait déjà été appliqué dans la région de la prostate. (Il pourra être encore administré pour des métastases osseuses.)
  • Si la radiothérapie a fait partie de votre traitement initial, une chirurgie (RTUP, cryoablation ou prostatectomie radicale de rattrapage) ou un traitement aux ultrasons focalisés de haute intensité (UFHI) pourrait être envisagé si le cancer récidive ou persiste dans la région de la prostate, mais pas s'il s'est propagé ailleurs, c'est-à-dire qu'il a métastasé (voir ci-dessous).
  • Un cancer de la prostate localement avancé peut bloquer les uretères (canaux d'évacuation des reins vers la vessie) et nécessiter l'insertion de tubes visant à améliorer l'évacuation et à préserver la fonction rénale.
 
Cancer de la prostate hormonorésistant
 
Certains hommes sont atteints d'une tumeur qui ne réagit pas ou cessé de réagir à des traitements visant à réduire le taux de testostérone. Si c'est votre cas, vous êtes atteint d'un cancer de la prostate dit hormonorésistant.
 
Pour traiter le cancer de la prostate hormonorésistant, une hormonothérapie appelée thérapie antiandrogénique est poursuivie, parce que sans elle, le cancer croîtra plus rapidement. En plus de ce traitement, vous pouvez également recevoir les autres thérapies suivantes :
  • des antiandrogènes puissants (abiratérone ou enzalutamide) pourraient constituer la prochaine étape, ou encore des agents chimiothérapeutiques comme le docétaxel (Taxotere) pourraient être utilisés en premier. Ils contribueraient à améliorer le taux de survie et la qualité de vie.
  • Le radium-223, un produit radiopharmaceutique ostéotrope par injection, peut être utilisé dans le cas de métastases osseuses dominantes.
  • La radiothérapie peut soulager les symptômes urinaires ou atténuer la douleur aux os.
  • La résection transurétrale de la prostate (RTUP) est une intervention chirurgicale qui peut aider à soulager les symptômes urinaires.
  • Les bisphosphonates ou une thérapie biologique peuvent contribuer à renforcer les os et prévenir, l'ostéoporose causée par l'hormonothérapie. Ils peuvent aussi atténuer les complications osseuses.

 
Plusieurs nouveaux traitements sont offerts depuis peu. Vous pouvez parler avec votre médecin de la possibilité d'utiliser résultats pour les cancers de la prostate hormonorésistants. Il s'agit de l'abiratérone, de l'enzalutamide et du cabazitaxel.

Veuillez vous reporter à la page Web intitulée Médicaments contre le cancer de la prostate pour de plus amples renseignements.
  
Nous savons qu'il peut être très difficile de recevoir un diagnostic de cancer avancé de la prostate. Vous pouvez communiquer avec le Service d'information sur le cancer de la prostate si vous avez des questions, en composant le 1-855-722-4636. Vous pouvez aussi adhérer à un groupe de soutien de Cancer de la Prostate Canada. Cliquez ici pour trouvez un groupe près de chez vous.
 
Liens utiles
Santé Canada
Prostate Cancer UK (en anglais seulement)

Vous pouvez consulter et commander en ligne la ressource qu'offre Cancer de la Prostate Canada sur le cancer avancé de la prostate en cliquant ici.


 
Des questions à propos de votre diagnostic ou de votre traitement? Parlez à un spécialiste de l'information, seul à seul, gratuitement. Composez le 1-855-PCC-INFO (1-855-722-4636) envoyez un courriel à soutien@prostatecancer.ca.
 
Vous pouvez également visonner la série des webinaires L'Angle de l'expert pour en savoir plus sur le cancer avancé de la prostate.



Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Des chercheurs de l'UdeS font une découverte majeure

Premier cancer en importance chez les hommes, le cancer de la prostate touche un Canadien sur sept.
plus


Cancer de la prostate nouvelles