Stadification

Le score de Gleason détermine la virulence du cancer, alors que la stadification de la tumeur permet aux médecins de voir l’étendue de la propagation dans le corps. Il existe deux systèmes de stadification différents : le TNM et le Whitmore-Jewett.
 
Le système de stadification TNM
 
Ce système renseigne sur la taille de la tumeur et là où elle s’est propagée.
  • T1 : Indique que le cancer ne peut pas être senti au toucher ou vu à l’œil nu
  • T2 : Indique que le cancer est confiné à la prostate
  • De T3 à T4 : Indique que le cancer s’est propagé à l’extérieur de la prostate, dans les tissus avoisinants
La propagation du cancer aux ganglions lymphatiques est indiquée par la lettre N.
  • • N1 : Indique la présence d’une petite tumeur dans le ganglion
  • • N2 : Indique la présence d’une tumeur moyenne dans un ganglion ou plusieurs petites tumeurs dans plusieurs ganglions
  • • N3 : Indique la présence d’une grosse tumeur dans un ou plusieurs ganglions
La propagation du cancer au-delà des ganglions lymphatiques, qui montre qu’il s’est métastasé, est indiquée par la lettre M.
  • M1a : Indique que le cancer s’est un peu propagé au-delà des ganglions
  • M1b : Indique que le cancer s’est propagé aux os
  • M1c : Indique que le cancer s’est propagé ailleurs dans le corps
Système de stadification Whitmore-Jewett :
 
Ce système classe la tumeur selon des lettres (de A à D).  
  • Stade A : Indique que le cancer ne peut pas être senti au toucher ou vu à l’œil nu
  • Stade B : Indique que le cancer n’est pas décelable par la présence d’une tumeur
  • Stade C : Indique que le cancer s’est propagé aux tissus environnants et aux vésicules de la prostate
  • Stade D : Indique que le cancer s’est propagé aux os et aux organes partout dans le corps

Pour un complément d'information et du soutien :




Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Des chercheurs de l'UdeS font une découverte majeure

Premier cancer en importance chez les hommes, le cancer de la prostate touche un Canadien sur sept.
plus


Cancer de la prostate nouvelles