Perte de masse musculaire ou osseuse

La testostérone est une hormone très importante dans le corps masculin : elle contribue à la santé des os et au maintien de la masse musculaire. La masse osseuse et musculaire diminue naturellement avec l’âge en raison, entre autres, de la baisse du niveau de testostérone dans le corps. Le risque de perdre de la masse osseuse et musculaire est encore plus grand pour les patients atteints d’un cancer de la prostate qui subissent certains traitements (comme le traitement antiandrogénique), ce qui peut mener à des maladies comme l’ostéoporose. Le traitement antiandrogénique bloque la production ou les effets de la testostérone et d’autres hormones mâles.  
Il est important de discuter avec votre médecin de la perte de masse musculaire ou osseuse, particulièrement si vous courez un risque élevé. Comme on l’a dit, la perte de masse osseuse peut mener à l’ostéoporose. Ce trouble est habituellement diagnostiqué par densitométrie osseuse et par radiographie, et confirmé par des analyses de sang et d’urine. Malheureusement, il n’existe aucun traitement pour l’ostéoporose; la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’éviter ou de ralentir la perte de masse osseuse.
  • Soyez actif – faites de l’activité physique chaque jour. Les activités avec mise en charge, comme marcher, danser ou soulever des poids, favorisent tout particulièrement le maintien de la santé musculaire et osseuse. Consultez votre équipe soignante avant de commencer une activité physique afin de vous assurer qu’elle vous convient.
  • Mangez sainement – il faut adopter un régime sain et nutritif, comportant beaucoup de calcium et de vitamine D, pour préserver la force des os et des muscles. On trouve le calcium et la vitamine D dans des aliments comme les poissons gras et les produits laitiers. Demandez à votre médecin en quelle quantité vous devriez les consommer chaque jour et si vous devriez prendre des suppléments de calcium et de vitamine D.
  • Cessez de fumer – la cigarette peut augmenter le risque de perte de masse osseuse et d’ostéoporose. Elle vous empêche également d’être suffisamment actif. Discutez avec votre médecin des façons de cesser de fumer et des programmes offerts pour vous y aider.
  • Limitez votre consommation d’alcool – comme la cigarette, l’alcool en trop grande quantité peut augmenter le risque de perte de masse osseuse et d’ostéoporose.
  • Médicaments – certains médicaments atténuent la perte de masse osseuse et favorisent la solidité des os. Discutez-en avec votre médecin.
 
Pour en savoir plus sur la façon de lutter contre la perte de masse musculaire et osseuse grâce à l’alimentation et à l’exercice, consultez, téléchargez ou commandez le Guide nutritionnel pour les hommes atteints de cancer de la prostate.
 
Principales références

Société canadienne du cancer, 2016. Ostéoporose. [En ligne] http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/diagnosis-and-treatment/managing-side-effects/osteoporosis/?region=bc, page consultée le 28 octobre 2016.

Centre médical de l’Université de Rochester, « Osteoporosis in Men with Cancer », Health Encyclopedia [En ligne] https://www.urmc.rochester.edu/encyclopedia/content.aspx?ContentTypeID=34&ContentID=26578-1, Encyclopédie de la santé, page consultée le 28 octobre 2016.


Pour un complément d'information et du soutien:






Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember annoncent l’octroi de quatre millions de dollars en subventions de recherche

Toronto, 23 octobre 2018 – Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember ont annoncé aujourd’hui l’octroi de fonds à hauteur de quatre millions de dollars à trois chercheurs canadiens qui s’efforceront de prévoir comment le cancer de la prostate réagira au traitement, selon des marqueurs biologiques des patients, en particulier ceux qui se trouvent dans les cellules tumorales et le sang de ces derniers, ce qui ouvrira la voie à une personnalisation accrue des soins, à une atténuation des effets secondaires et à de meilleures chances de survie.
plus

Des travaux de recherche se concentrent sur les hommes homosexuels et bisexuels atteints d’un cancer de la prostate

Vancouver, 25 septembre 2018 – La recherche financée par Cancer de la Prostate Canada ouvre la voie à l’amélioration de la qualité de vie des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH1) dans la communauté LGBTQ2+.
plus


Cancer de la prostate nouvelles