Baisse de la libido

Une baisse de la libido est une effet secondaire courant, tant sur le plan physique que psychologique, des traitements du cancer de la prostate (en particulier la radiothérapie). Les hommes atteints d'un cancer de la prostate ne devraient pas subir un traitement à base de testostérone puisque cette hormone stimule la prolifération des cellules cancéreuses.

Vous devriez peut-être consulter un conseiller professionnel ou un sexothérapeute, soit seul, soit accompagné de votre partenaire, surtout si l'anxiété est un facteur qui contribue à la dysfonction érectile. Ces professionnels peuvent aider les couples à resserrer les liens qui les unissent, à communiquer et à étudier différentes façons d'avoir des rapports intimes.





Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember annoncent l’octroi de quatre millions de dollars en subventions de recherche

Toronto, 23 octobre 2018 – Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember ont annoncé aujourd’hui l’octroi de fonds à hauteur de quatre millions de dollars à trois chercheurs canadiens qui s’efforceront de prévoir comment le cancer de la prostate réagira au traitement, selon des marqueurs biologiques des patients, en particulier ceux qui se trouvent dans les cellules tumorales et le sang de ces derniers, ce qui ouvrira la voie à une personnalisation accrue des soins, à une atténuation des effets secondaires et à de meilleures chances de survie.
plus

Des travaux de recherche se concentrent sur les hommes homosexuels et bisexuels atteints d’un cancer de la prostate

Vancouver, 25 septembre 2018 – La recherche financée par Cancer de la Prostate Canada ouvre la voie à l’amélioration de la qualité de vie des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH1) dans la communauté LGBTQ2+.
plus


Cancer de la prostate nouvelles