Dénomination commune : Acétate d’histréline
Marque de commerce : Vantas®

Qu’est-ce que l’acétate d’histréline?

L’acétate d’histréline est un traitement palliatif utilisé pour les hommes atteints d’un cancer de la prostate hormonodépendant avancé (métastatique).

Comment l’acétate d’histréline est-il administré?

L’acétate d’histréline est un implant sous-dermique ou placé sous la peau (sous-cutané).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce traitement?

Chaque patient réagit différemment à l’hormonothérapie : certains ont de nombreux effets secondaires, tandis que d’autres en éprouvent très peu. Voici quelques exemples des effets secondaires ressentis par des patients qui ont reçu de l’histréline. Parlez à votre équipe de soins de santé des effets que vous ressentez pour qu’elle sache le mieux comme vous aider à les gérer.

  • Douleur abdominale

  • Urine foncée

  • Difficultés à respirer

  • Infection localisée

  • Perte d’appétit

  • Nausée

  • Diminution de la taille des testicules

  • Vomissement

  • Gain de poids

 

L’acétate d’histréline est-il assuré dans ma province?*

L’acétate d’histréline est assuré par le régime d’assurance médicaments de la province suivante :

  • Nouvelle-Écosse


L’acétate d’histréline n’est pas assuré par les régimes d’assurance médicaments des provinces suivantes :

  • Colombie-Britannique

  • Manitoba

  • Ontario

On ne sait pas si l’acétate d’histréline est assuré par les régimes d’assurance médicaments des provinces et des territoires suivants :  

  • Alberta

  • Nouveau-Brunswick

  • Terre-Neuve-et-Labrador

  • Québec

  • Saskatchewan

  • Île-du-Prince-Édouard

  • Nunavut

  • Territoires du Nord-Ouest

  • Yukon


*Source : http://www.cancerdrugaccess.ca/cache/disease/prostate_cancer/access.php


Dernière révision : novembre 2013
Prochaine révision prévue : novembre 2015




Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Les ongles d’orteil des hommes contiennent-ils des indices sur la prévention du cancer de la prostate?

Toronto, 29 janvier 2018 – Financés par Cancer de la Prostate Canada (CPC), Dr Anil Adisesh de l’Université Dalhousie et Trevor Dummer, Ph.
plus


Cancer de la prostate nouvelles