À la recherche d'un nouveau biomarqueur de cancer de la prostate

Jeremy Squire (subventions de recherche obtenues en 2003 et en 2005)

La néoplasie intraépithéliale prostatique (NIP) est un état non cancéreux de la prostate qui peut toutefois se transformer en cancer. La NIP de haut grade, en particulier, constitue un important facteur de risque du cancer de la prostate. Les travaux de M. Squire portent sur la relation entre la NIP de haut grade et le cancer de la prostate; il a découvert un nouveau biomarqueur prometteur qui pourrait faciliter le diagnostic des cas de NIP les plus susceptibles d’évoluer en cancer de la prostate. Ce biomarqueur est appelé « télomère ». Les télomères sont des structures situées à l’extrémité des chromosomes qui protègent ces derniers contre les mutations; ils jouent également un rôle déterminant dans le nombre de fois où une cellule peut se diviser. 

Chaque fois qu’une cellule se divise, elle perd un minuscule fragment d’ADN télomérique. Ce processus, appelé « attrition télomérique », peut raccourcir les télomères au point de les empêcher de fonctionner correctement. Il en résulte des réarrangements chromosomiques dont découlent des mutations génétiques (à leur tour associées à une NIP de haut grade et au cancer de la prostate). 

Dans le cadre de son étude, M. Squire a comparé la longueur des télomères chez 68 hommes qui présentaient une NIP de haut grade sans toutefois être atteints du cancer de la prostate. Ses travaux lui ont permis de faire plusieurs liens importants entre la longueur des télomères courts et le diagnostic à long terme du cancer de la prostate, ce qui indique que l’attrition télomérique pourrait être à l’origine des mutations qui causent cette maladie.

En collaboration avec des spécialistes des nanotechnologies, M. Squire travaille actuellement à la mise au point de méthodes rapides et économiques de mesure de la longueur des télomères au cours d’une biopsie.



Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
Des chercheurs de l'UdeS font une découverte majeure

Premier cancer en importance chez les hommes, le cancer de la prostate touche un Canadien sur sept.
plus


Cancer de la prostate nouvelles