Legs Testamentaires

Imaginez un monde dans lequel plus aucun homme ne souffre ou ne meurt du cancer de la prostate, le cancer le plus courant chez les hommes au Canada.

En prévoyant un legs dans votre testament, vous continuerez à façonner de meilleurs lendemains pour nos fils et leurs êtres chers, une fois que vous nous aurez quittés.

Votre legs testamentaire sera perpétué parce que les générations futures de Canadiens mèneront des vies plus actives, en meilleure santé et plus heureux que jamais auparavant. 

Que laisserez-vous en héritage?

Les avantages d'un legs testamentaire

Les dons prévus dans un testament sont de loin le type le plus populaire de legs. Aussi appelés dons testamentaires, les legs sont populaires pour les raisons suivantes :
  • Vous aidez à soutenir les Canadiens qui vivent avec un cancer de la prostate sans toucher aux actifs et aux fonds dont vous avez besoin maintenant.
  • Vous pouvez toujours changer d’avis, modifier ou annuler votre don.
  • Le don réduit les impôts à payer sur votre succession, car celle-ci recevra un reçu à des fins fiscales.  


Comment dois-je faire pour laisser un don dans mon testament?

Faire votre legs testamentaire en trois étapes faciles :
  1. Prendre un rendez-vous avec votre avocat ou notaire.
  2. Créer un nouveau testament ou modifier un testament existant pour exprimer vos volontés.
  3. Communiquer avec Cancer de la Prostate Canada pour que nous puissions vous remercier de votre don. 

Pour toute question ou préoccupation, n'hésitez pas à communiquer avec :

Maria Glidden
Coordonnatrice, Relations avec les donateurs et gérance
maria.glidden@prostatecancer.ca
(416) 441-2131, poste 277





Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles