X
La SCC surveille de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada concernant le coronavirus (COVID-19) afin de réagir à celles-ci. Apprenez-en plus

Ce que nous faisons

Notre influence et nos relations actuelles avec les gouvernements     

 Soyez informés durant la campagne électorale de 2019


Nous avons demandé aux partis ce qu’ils entendent faire pour s’attaquer aux principaux défis auxquels sont confrontés les hommes touchés par le cancer de la prostate et leurs familles.


Voici ce qu’ils ont répondu.

 

Accès aux traitements

Les hommes atteints de cancer de la prostate ont besoin de l’égalité d’accès à des traitements efficaces, quelle que soit leur province de résidence. Ce n’est pas toujours le cas en ce moment. Nous changerons cet état de fait avec l’aide des hommes, des familles et des cliniciens qui mettent leurs expériences personnelles et professionnelles à profit pour améliorer les processus d’examen des médicaments.  
 
Principaux domaines :
  • s’assurer que tous les régimes provinciaux d’assurance-maladie financent les médicaments et les traitements vitaux;
  • s’assurer que les hommes de toutes les provinces ont le même accès à ces médicaments.
Voici comment nous agissons – ensemble – pour changer la donne :

La lutte pour l’accès aux médicaments  

Après des consultations, Santé Canada a approuvé ERLEADAmd (apalutamide), un traitement oral pour les hommes atteints d’un cancer de la prostate hormonorésistant et non métastatique. Cette approbation a marqué une étape cruciale dans l’offre, pour la première fois, d’une option de traitement pour les hommes ayant cette forme de cancer, ce qui a changé les résultats dans leur cas. 

Comment Cancer de la Prostate Canada a-t-il aidé?

Nous nous sommes assurés que les voix, les expériences et les opinions des patients et des cliniciens ont été entendues tout au long du processus décisionnel.

Lobbying en faveur du financement du test de l’APS en Colombie-Britannique et en Ontario

Le coût du test de l’APS est assuré par les gouvernements provinciaux pour les hommes asymptomatiques partout au Canada lorsqu’il est prescrit par un médecin, sauf en Colombie-Britannique et en Ontario. Cette situation doit changer. Tous les hommes doivent avoir accès à ce test vital, la première étape d’un diagnostic précoce. Ce coût que les hommes doivent assumer personnellement est un obstacle pour de nombreuses familles, ce qui veut dire que des hommes n’ont peut-être pas accès à de l’information sur leur santé qui pourrait être vitale.
 
Lorsque le cancer de la prostate est dépisté tôt dans l’apparition de la maladie, le taux de survie avoisine les 100 %. Nous demandons instamment aux gouvernements de la Colombie-Britannique et de l’Ontario d’éliminer cet obstacle à un diagnostic précoce. Nous continuons de travailler avec ces provinces pour nous assurer d’une couverture équitable et égale pour ce test important.
 
Vivez-vous en Colombie-Britannique ou en Ontario et voulez-vous vous engager pour faire valoir l’importance de la couverture du test de l’APS? Écrivez à advocacy@prostatecancer.ca pour savoir comment procéder.  

Éduquer et mobiliser les professionnels de la santé

Les médecins, les infirmiers et infirmières, de même que les spécialistes jouent un rôle important dans l’expérience que vit un homme atteint d’un cancer de la prostate. Nous établissons des liens avec ces professionnels de la santé pour nous assurer qu’ils disposent des connaissances, des ressources et du soutien pour donner à leurs patients les meilleurs soins possible.  
 
Nous établissons des liens véritables avec les personnes en première ligne en leur fournissant de l’information sur la santé, en les invitant à participer à des conférences partout au pays, en offrant des cours de formation médicale continue reconnus et en offrant une orientation concernant les tests de l’APS.

Agir


En savoir plus sur les prochaines occasions de prêter votre voix et d’agir.
Carreaute pour papa

Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
La Société canadienne du cancer et Cancer de la Prostate Canada annoncent la fusion de leurs activités

Le 3 février 2020 (Toronto, Ontario) – À la veille de la Journée mondiale contre le cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) et Cancer de la Prostate Canada (CPC) viennent de finaliser la fusion de leurs activités.
plus

Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer conviennent de fusionner

Toronto, le 12 décembre 2019 – Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer (SCC) ont le plaisir d’annoncer leur intention de procéder à une fusion stratégique.
plus

1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles