X
La SCC surveille de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada concernant le coronavirus (COVID-19) afin de réagir à celles-ci. Apprenez-en plus

Entendre les experts Expert-Angle-vertical-logo-fr-sm.png

Vous aimeriez que des professionnels de la santé et des chercheurs vous renseignent sur les soins du cancer de la prostate? Inscrivez-vous dès maintenant aux webinaires L’Angle de l’expert de Cancer de la Prostate Canada et vous pourrez commencer à les écouter immédiatement!




 
 

Webinaire dernier - en français

Titre: ​La participation à un essai clinique vous intéresse – les étapes à suivre

Date: le 8 juillet 

Rejoinez-nous: http://bit.ly/2KZyAJC

Durée: 14 mins

Aperçu: Dr Paul Toren parle du processus d’essai clinique, du début à la fin. Il explique comment l’admissibilité est déterminée, ce que veut dire le consentement à la participation, les avantages et les risques de la participation, et une description des types les plus courants d’essais cliniques. Dr Toren explique aussi quels types de professionnels de la santé participent aux essais cliniques et leurs rôles dans les soins que vous recevez. Ce webinaire est présenté en collaboration avec Q-CROC.  

Pour de plus amples renseignements sur les essais cliniques, cliquez ici.

Conférencière: Dr Toren a étudié la médecine à l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario et fait sa résidence en urologie et une formation supplémentaire d’un an en uro-oncologie clinique à l’Université de Toronto. Par la suite, il a obtenu une bourse de recherche de deux ans au Vancouver Prostate Centre à l’Université de la Colombie-Britannique et travaillé sous la direction des Drs Martin Gleave et Amina Zoubeidi. Ses travaux, qui ont mené à un doctorat en médecine expérimentale à l’Université de la Colombie-Britannique, ont porté sur les mécanismes moléculaires de l’enzalutamide résistant au cancer de la prostate. Il occupe actuellement un poste de clinicien-chercheur au Département de chirurgie à l’Université Laval où il poursuit ses intérêts en recherche translationnelle sur le cancer de la prostate. Ses travaux portent sur la compréhension des facteurs, dans le micro-environnement du cancer de la prostate, qui peuvent servir de biomarqueurs ou de cibles thérapeutiques pour retarder l’apparition de la résistance au traitement.


 

Webinaires précédents - en français

Dr. Jean-Simon Diallo : Nous discuterons du développement du cancer de la prostate et du développement de traitements innovateurs utilisant des virus dit "oncolytiques" pour le traitement de ce type de cancer.
Dr Anne-Marie Mes-Masson : Le réseau canadien de biomarqueurs en cancer de la prostate (CPCBN) de l'Institut de Recherche Terry Fox
Dr Frédéric Pouliot : Le cancer de la prostate récidivant : état des possibilités diagnostiques et thérapeutiques en 2015
Dr Alexandre Zlotta : Facteurs de risque et diagnostic précoce du cancer de prostate : où en sommes-nous?
Dre. Dominique Trudel : Comprendre votre rapport de pathologie
Dre Marie-Élise Parent : La prévention du cancer de la prostate: comment la recherche peut-elle aider?
Dre Josée Savard : Bien dormir après un cancer de la prostate : est-ce possible?
 
 
Initiative fièrement appuyée par un consortium de partenaires sectoriels

Prostate Cancer Canada and Canadian Cancer Society



Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
La Société canadienne du cancer et Cancer de la Prostate Canada annoncent la fusion de leurs activités

Le 3 février 2020 (Toronto, Ontario) – À la veille de la Journée mondiale contre le cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) et Cancer de la Prostate Canada (CPC) viennent de finaliser la fusion de leurs activités.
plus

Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer conviennent de fusionner

Toronto, le 12 décembre 2019 – Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer (SCC) ont le plaisir d’annoncer leur intention de procéder à une fusion stratégique.
plus

1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles