Une perte inattendue qui inspire l’action


Lindsay avec une photo de son père
Lindsay Clarke n’oubliera jamais le jour de son 28e anniversaire. C’est celui où son père a appris qu’il était atteint d’un cancer avancé de la prostate.  

« Il a lutté. Il a suivi le traitement, qui a fonctionné pendant un certain temps seulement, se rappelle Lindsay. Il a fait quelques traitements expérimentaux, mais il y réagissait mal. »

L’amoureux de Lindsay, Ryan, a insufflé de la joie durant cette période autrement difficile, en demandant à Lindsay de l’épouser. Elle a accepté avec enthousiasme. Malgré la sombre perspective, son père souhaitait plus que tout mener sa fille à l’autel. C’est exactement ce qu’il a fait.  

« Le matin de mon mariage, papa ne se sentait pas bien du tout, dit Lindsay. Mais quand est venu le temps de me donner le bras pour me mener à l’autel, il avait retrouvé son entrain. Il est resté à la noce jusqu’à deux heures du matin! Il a même dansé avec moi, mais il n’a plus vraiment dansé ensuite. »  

Au lieu de cogner les verres pour inciter les nouveaux mariés à s’embrasser, comme cela se fait traditionnellement, Lindsay et Ryan ont demandé aux invités de faire un don à Cancer de la Prostate Canada. Elle a aussi rendu hommage au mariage de ses parents en leur demandant, sans qu’ils s’y attendent, de renouveler leurs vœux à la réception.

Les objectifs

Le père de Lindsay s’était fixé un deuxième objectif : passer Noël avec elle, ce que le père et sa fille n’avaient pas fait depuis le début de ses études en sciences infirmières à Terre-Neuve, deux ans auparavant. Elle était encore à St. John’s lorsqu’elle a reçu un appel de sa mère. Son père très souffrant venait d’être admis à l’hôpital. Sachant que son père serait triste si elle ne terminait pas son dernier examen, Lindsay l’a passé avant de prendre l’avion pour traverser le pays et le retrouver.

« J’ai eu un choc quand je l’ai vu, ce n’était plus mon père. C’était un homme costaud et j’avais devant moi un vieil homme fragile, se rappelle-t-elle. Une semaine plus tard, nous étions seuls, lui et moi, à l’hôpital. J’ai passé la nuit avec lui et je lui ai chanté des chansons. Il a eu une journée de lucidité pendant laquelle il s’est senti bien et a demandé quand il rentrait chez lui, mais à ce moment-là, le cancer s’était déjà propagé au cerveau. »

Le soir suivant, Lindsay a laissé ses nièces et son neveu chez la gardienne. Son père est décédé 10 minutes après son arrivée avec sa mère et sa sœur. Il n’avait que 58 ans.  

Moments manqués


Danse du Lindsay et de son père à son mariage
« Comme mon père et moi parlions beaucoup, nous nous sommes dit tout ce que nous avions à nous dire, raconte Lindsay. Nous avons eu de longues conversations. Nous avons pleuré ensemble. Nous avons ri ensemble. Il m’a dit tout ce que j’avais besoin d’entendre et j’ai fait autant pour lui. Je n’ai jamais douté de l’amour de mon père. Je ne me suis jamais demandé si mon père m’aimait. C’était évident et il me le répétait toujours. J’étais une fille à papa. »

Le père de Lindsay n’avait pas peur de mourir. Il avait peur de manquer des moments importants.  

« J’ai obtenu mon diplôme de l’école de sciences infirmières trois ans après son décès, mon père n’y était pas, dit Lindsay. Puis, un an après, j’ai eu un fils, il n’y était pas non plus. Il aurait adoré mon fils qui aime tant les trains. Mon père était ingénieur ferroviaire, alors ils auraient parlé pendant des heures. »

Transformer la perte en action


Lindsay avec sa sœur, sa mère et sa nièce
Le décès de son père a incité Lindsay à faire de la sensibilisation au sujet du cancer de la prostate. Elle est bénévole à la marche/course pour les papas et au défi des escaliers de Cancer de la Prostate Canada à Calgary.

« La rencontre de survivants est ce qui me plaît le plus aux événements, de savoir que le cancer a été détecté tôt et que ces hommes peuvent vivre heureux et longtemps. Je vais continuer de faire du bénévolat et de la sensibilisation tant que le cancer de la prostate n’aura pas disparu, dit Lindsay. Je ferai tout ce que je peux pour éviter que quelqu’un d’autre perde son père, un oncle, un frère ou un grand-père. »

« Mon père était mon héros. Son départ a été douloureux.  Il y a eu énormément de monde à ses funérailles, car il était très aimé. Après son enterrement, nous avons marché sur le terrain de golf parce qu’il adorait le golf. Il pleuvait et tout d’un coup, un arc-en-ciel est apparu. Ce fut un au revoir paisible. »


Septembre est le Mois de la sensibilisation au cancer de la prostate

Le Mois de la sensibilisation au cancer de la prostate est un bon moment pour les Canadiens de parler du cancer le plus courant chez les hommes au Canada. Le besoin de sensibilisation et d’éducation est immense. Partagez l’histoire de Lindsay et découvrez comment vous aussi pourriez participer.

 

Votre don aide à protéger les hommes et leurs familles du cancer de la prostate.
Vous appuierez les projets de recherche les plus prometteurs et vous fournirez aux hommes les soins et le soutien dont ils ont le plus besoin. 
Posted: 2018-09-21 11:13:51
Filed under: dads, do, family, for, it, run, step, survivor, up, walk


Mots-clés

Local Hero Award #oneineight #unhommesurhuit A Survivorship Action Partnership Active adt advanced Alex Baumann Annual Moose & Goose Club Black Tie Dinner antigen ASAP athlete awareness Beam bénévole biopsies biopsy Bismar blood BOSSS Tournament Boutros Brachytherapy Bristow british Buttyan Calgary Canada Cancer caregiver Carreauté catheter CFL charity Chemotherapy cherry cnic collaboration collage columbia Conor Malone Cruisin’ For A Cure Canada Dad Daddy dads Dakar Rally day de deprivation detection diagnosis diagnostiqué digital dna do Do it for Dads doctor don donate DRE early Early detection ED Edmonton Education erection eric Eskimos exam experience External family Father Father and Sons Xcanada Father’s Day Walk/Run Father's Day FDiagnosis Football for Fred Chartrand funding fundraising fundrasier gènes genetics Golf Town Charity Classic health High-Intensity history hockey Hope Hormone international it Jack Layton L’ADN la l'APS Len Levesque lifelabs lottery loved mccormack Media men's moustache moustachus Movember MRI Murray Hill national nationale navigator of Olivia Chow one ones papa partership Paul PCC PCC Atlantic PCCN pee Pilot Grant Program Plaid post-surgery pour pre-surgery prosate cancer Prostate prostate cancer Prostate Cancer Awareness Day Prostate Cancer Canada Prostate Cancer Canada Network Prostate Cancer Canada Network Conference prostatecancer Prostatectomy Protect the 5 Hole PSA PSA blood test PSA levels PSA test PSA value psatest Radiation Radical radioligand raffle Ralph Randy Remington Randy Remington Charity Golf Classic recipe recovery rectal remember Research researcher Resources Rhodes Ride Rising risk road Rob robyn Rocco Rocco Rossi rock Rocktheroadraffle Rossi run Scotiabank StickIt Scotiabank Stick-It screened screening semaine sexuality Sled specific Star step Step Up Steve Jones story Stuart Edmonds support surgery Surveillance survivant survivor survivors survivorship programs T2:ERG Tarek test Test de l'APS testdelAPS testing the The Breast Friends The Randy Remington Golf Classic Therapy TIEd Together TIEd Together photo exhibit Treatment tribute tumours up urine urine test urologist volunteer volunteering Volunteerism volunteers Wake Up Call Breakfast walk Walk Run week winner World