X
La SCC surveille de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada concernant le coronavirus (COVID-19) afin de réagir à celles-ci. Apprenez-en plus

Le cancer de la prostate dans la communauté transgenre

Photo: Franziska Neumeister https://www.flickr.com/photos/127085184@N05/ Cette section du site vise à fournir de l’information sur le cancer de la prostate aux transgenres masculins et à leurs professionnels de la santé. Par souci de clarté, nous emploierons le terme « femmes transgenres » ou « femmes trans » pour désigner les transgenres masculins. Nous comprenons toutefois que de nombreuses personnes s’identifient autrement, se situant à différents endroits le long d’un spectre.
  • Les femmes transgenres ont une prostate et peuvent donc être atteintes du cancer de la prostate, qu’elles aient ou non subi une chirurgie de confirmation de genre.
  • La décision de se soumettre à un dépistage du cancer de la prostate, et le choix de la stratégie à adopter, doivent être fondés sur une discussion avec son professionnel de la santé portant spécialement sur la question, au cours de laquelle on doit traiter des facteurs de risque, comme les antécédents de cancer de la prostate dans la famille ou le fait d’avoir des origines africaines ou caribéennes. Il faut aussi tenir compte du fait que le dépistage du cancer de la prostate peut être perçu par certaines femmes transgenres comme un processus allant à l’encontre de l’affirmation du genre, et donc être douloureux autant sur le plan physique qu’émotionnel.
  • Les cas connus de cancer de la prostate chez les femmes transgenres sont limités, et Cancer de la Prostate Canada souhaite qu’il y ait davantage de recherche dans ce domaine afin que l’on ait une meilleure compréhension du niveau de risque de cette population et de l’expérience que vivent les femmes trans qui se soumettent à un dépistage, reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate et subissent un traitement.
 

 

Pourquoi est-il
important?

Devrais-je me soumettre
à un dépistage?

Ressources

L’organisme Prostate Cancer UK met actuellement à l’essai un groupe de soutien communautaire en ligne pour les femmes trans atteintes de cancer de la prostate. Cliquez ici pour en savoir plus.

Définitions adaptées de :                  
Provincial Health Services Authority (PHSA) – glossaire du Transgender Health Information Program. Disponible ici.
 
QMUNITY – Queer Terminology from A to Q. Disponible ici.

Donner maintenant

Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
La Société canadienne du cancer et Cancer de la Prostate Canada annoncent la fusion de leurs activités

Le 3 février 2020 (Toronto, Ontario) – À la veille de la Journée mondiale contre le cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) et Cancer de la Prostate Canada (CPC) viennent de finaliser la fusion de leurs activités.
plus

Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer conviennent de fusionner

Toronto, le 12 décembre 2019 – Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer (SCC) ont le plaisir d’annoncer leur intention de procéder à une fusion stratégique.
plus

1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles