X
La SCC surveille de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada concernant le coronavirus (COVID-19) afin de réagir à celles-ci. Apprenez-en plus

Les bienfaits des exercices de Kegel avant et après une chirurgie

Prostate_Anatomy_00008_fr.jpg
 
Vous pensez peut-être que seules les femmes les pratiquent à la suite d’un accouchement, mais les exercices de Kegel peuvent aussi être salutaires aux hommes avant et après une chirurgie parce qu’ils atténueront les effets secondaires les plus courants d’une prostatectomie radicale (l’ablation complète de la prostate) comme l’incontinence urinaire ou la perte du contrôle de la vessie. 

Les exercices de Kegel fortifient les muscles du plancher pelvien qui entourent l’urètre et aident à contrôler les fonctions urinaires. 

Il est préférable de commencer à faire ces exercices avant la chirurgie. Vous pouvez ensuite les reprendre après le retrait du cathéter. Les personnes aux prises avec un problème d’incontinence urinaire devraient constater une amélioration après avoir régulièrement fait ces exercices pendant quatre à six semaines. 


Comment pratiquer les exercices de Kegel

  1. Localisez le faisceau pubo-coccygien. Il s’agit d’un muscle en forme de hamac qui s’attache à l’os pubien et au coccyx.
  2. Pour ce faire, arrêtez l’écoulement de l’urine pendant la miction. Les muscles que vous contractez sont ceux qui seront fortifiés grâce aux exercices de Kegel. Pour effectuer l’exercice, il faut contracter ces muscles pendant sept à dix secondes dans un mouvement de bascule du bassin et ensuite les décontracter pendant sept à dix secondes. Il s’agit d’une répétition.
  3. Essayez de faire de 45 à 60 répétitions par jour. Cela peut sembler beaucoup, mais vous pouvez les espacer dans la journée jusqu’à ce que vous arriviez à faire de 30 à 45 répétitions consécutives. Les exercices de Kegel peuvent se faire debout, assis ou couché pendant que vous faites d’autres activités comme regarder la télévision.

Si vous avez de la difficulté à faire les exercices de Kegel ou si vous n’arrivez pas à localiser le faisceau pubo-coccygien, demandez des conseils à votre équipe soignante. On pourra vous recommander l’utilisation d’un appareil de rétroaction biologique ou d’un stimulateur électronique pour vous aider à commencer. 

Références


 
Prostate Cancer Canada and Canadian Cancer Society



Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
La Société canadienne du cancer et Cancer de la Prostate Canada annoncent la fusion de leurs activités

Le 3 février 2020 (Toronto, Ontario) – À la veille de la Journée mondiale contre le cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) et Cancer de la Prostate Canada (CPC) viennent de finaliser la fusion de leurs activités.
plus

Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer conviennent de fusionner

Toronto, le 12 décembre 2019 – Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer (SCC) ont le plaisir d’annoncer leur intention de procéder à une fusion stratégique.
plus

1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles