X
La SCC surveille de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada concernant le coronavirus (COVID-19) afin de réagir à celles-ci. Apprenez-en plus

Histoires

2019

 
   

Le « talon d’Achille » du cancer de la prostate
Dr Mike Cox cherche comment arrêter la capacité des cellules du cancer de la prostate de transformer le cholestérol en testostérone dans les cancers avancés. Le cancer de la prostate se nourrit de testostérone pour croître et couper cette alimentation pourrait être une façon de les tuer.
 

Les propres cellules du corps comme arme contre le cancer
Dr. Ryan Wylie is researching whether immune cells could be used to kill cancer. If he can find a way, then drugs could make prostate cancer a chronic disease treated through medication, like high cholesterol.

Plus que la testostérone
Dr Éric Lévesque se sert des avances technologiques pour étudier le rôle des hormones mâles dans le cancer de la prostate. Le rôle de la testostérone est bien connu – mais il y a d’autres qu’il étudie pour déterminer si elles ont un rôle aussi.
 

Trop vieux pour un traitement du cancer de la prostate?
Dr  Shabbir Alibhai travaille avec des hommes âgés et fragiles pour déterminer si un suivi quotidien de leurs symptômes durant leurs traitements peut aider leur équipe de soins de santé à réagir plus tôt, les aidant à vivre mieux et plus longtemps.
 

J’ai survécu au cancer de la prostate, qu’arrive-t-il maintenant? 
Jennifer Jones, Ph. D., étudie la survie au cancer de la prostate depuis 1994. Lisez son histoire et écoutez-la parler de ses travaux actuels. Mme Jones parle de ses récentes recherches sur la survie au cancer de la prostate.
 

Une étude pourrait aider les médecins à décider des patients qui ont auront besoin d’un traitement
Une grande difficulté, en ce qui concerne le cancer de la prostate, réside dans la capacité d’établir si les hommes ont immédiatement besoin de traitement. MM. Paul Boutros, Ph. D., et Thomas Kislinger, Ph. D., pourraient bientôt déterminer si des hommes sont atteints d’un cancer de la prostate virulent qui nécessite des mesures immédiates.
Un indice caché dans le sang pourrait aider à combattre le cancer de la prostate virulent
Hansen He, Ph. D., s’emploie à mettre au point une analyse sanguine grâce à laquelle il deviendra possible de distinguer les cancers à croissance lente des cancers de la prostate virulents.
À la recherche de réponses sur une forme virulente de cancer avancé de la prostate
MM. Paul Boutros, Ph. D., et Hansen He, Ph. D., cherchent de meilleurs traitements pour un type mortel du cancer de la prostate : le cancer neuroendoctrine.
Découverte prochaine d’une forme virulente de cancer avancé de la prostate
Amina Zoubeidi, Ph. D., et son équipe sont sur le point de développer un médicament pour traiter le cancer neuroendocrine de la prostate, une forme mortelle du cancer de la prostate pour laquelle il n’existe aucun traitement efficace.
Réflexions sur 25 ans d’influence
Dr Laurence Klotz a fait partie de l’équipe qui a reçu la première subvention de recherche de Cancer de la Prostate Canada et qui a contribué à la mise au point de la surveillance active, une approche maintenant utilisée partout dans le monde.
Le cancer de la prostate peut-il être héréditaire?
Dr Danny Versprini et son équipe étudient le gène BRCA2 et ses liens avec le cancer de la prostate.
Les mystères du cancer de la prostate s’élucident à des endroits inattendus
Bapat Bharati, Ph. D., et son équipe examinent l’urine pour déterminer si elle contient des marqueurs de prédiction d’un cancer de la prostate à faible risque et d’un cancer susceptible de se propager.
Le faible taux d’oxygène dans des cellules tumorales mène à une découverte importante
Paul Boutros, Ph. D., et son équipe ont découvert des marqueurs dans des cellules tumorales à faible oxygène qui pourraient prédire la progression du cancer.
De l’idée à la possibilité : Transformer la recherche en laboratoire en soins aux patients
Paul Rennie, Ph. D., et son équipe trouvent de nouveaux moyens de traiter le cancer de la prostate virulent en ciblant les récepteurs hormonaux du cancer.

2018

Des marqueurs sanguins qui prédisent quels les hommes ont besoin de traitements additionnels
Dr Paul Toren et son équipe mènent une recherche sur le rôle des hormones mâles et femelles dans le sang pour prédire plus rapidement quels hommes sont susceptibles de développer un cancer résistant au traitement.

Cancer de la Prostate Canada et la Fondation Movember annoncent de nouveaux fonds de quatre millions de dollars pour la recherche
Trois équipes de recherche canadiennes renommées s’emploieront à trouver des moyens de prédire comment le cancer de la prostate réagira au traitement selon des marqueurs biologiques des patients, en particulier ceux qui se trouvent dans les cellules tumorales et le sang.

 

Découverte d’indices permettant d’identifier des formes virulents du cancer de la prostate
Découvrir ce que l’ADN d’un homme nous dit sur son risque d’être atteint d’un cancer avancé de la prostate.
 

   



Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
La Société canadienne du cancer et Cancer de la Prostate Canada annoncent la fusion de leurs activités

Le 3 février 2020 (Toronto, Ontario) – À la veille de la Journée mondiale contre le cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) et Cancer de la Prostate Canada (CPC) viennent de finaliser la fusion de leurs activités.
plus

Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer conviennent de fusionner

Toronto, le 12 décembre 2019 – Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer (SCC) ont le plaisir d’annoncer leur intention de procéder à une fusion stratégique.
plus

1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles