X
La SCC surveille de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada concernant le coronavirus (COVID-19) afin de réagir à celles-ci. Apprenez-en plus

La SCC surveille de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada concernant le coronavirus (COVID-19) afin de réagir à celles-ci



13 Mars, 2020 (Toronto, ON) - La santé des Canadiens est notre priorité. Nous comprenons à quel point il est important d'éviter la prolifération du coronavirus, ou COVID-19, car les personnes que nous représentons sont exposées à un risque accru. Leurs soins et leur bien-être sont affectés par le virus et notre priorité la plus importante est de les soutenir, d'être de bons citoyens et de minimiser l'impact et la durée de la pandémie.

Si vous recevez actuellement un traitement contre le cancer 
 
Discutez de votre risque avec votre médecin ou avec les membres de votre équipe soignante. Ils représentent la meilleure source d’information qui soit si vous vous posez des questions sur votre risque en fonction de votre lieu de résidence ou de vos antécédents médicaux. Ils vous tiendront également informé de tout changement possible à vos traitements contre le cancer. Vous trouverez sur notre site Web des renseignements à propos du cancer et de la COVID-19.
 
Mise à jour concernant notre réseau d’aide
 
Nous continuons de surveiller de près les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) concernant la COVID-19. L’ASPC considère que le risque est léger pour l’ensemble de la population, mais cela pourrait changer rapidement. Le risque est plus marqué pour les Canadiens de 65 ans et plus, les personnes immunodéprimées ou atteintes d’affections médicales sous-jacentes, incluant le cancer.
 
Nous prenons des précautions additionnelles dans plusieurs de nos programmes puisque leurs utilisateurs pourraient avoir un risque accru. Ces précautions consistent en un ensemble élargi de mesures de contrôle. Nous prions également nos clients, notre personnel et nos bénévoles de suivre les recommandations officielles en matière de santé publique. Nous continuerons de réévaluer chaque jour la situation en nous préparant à la possibilité de devoir changer nos projets et nos programmes pour nous conformer aux plus récentes recommandations.
 
Si vous avez besoin de soutien, notre Service d’information sur le cancer et notre communauté en ligne jouent un rôle important pour les personnes touchées par le cancer et leurs aidants. Par leur entremise, nous les aidons à vivre avec le cancer au quotidien et à tisser des liens avec les autres, et leur assurerons une qualité de vie et un bien-être dans le confort de leur foyer.
 
Mise à jour sur nos activités de collecte de fonds
 
Afin de donner la priorité au bien-être et à la sécurité des personnes touchées par le cancer, de nos clients, des participants à nos événements, de nos sympathisants, de nos bénévoles et de nos employés, nous interrompons certaines activités de collecte de fonds jusqu'à ce que la crise soit passée. Cela inclut le report de notre traditionnelle campagne hors ligne de la jonquille, qui comprend du porte-à-porte résidentiel, la vente de fleurs et d'épinglettes, des galas et d'autres événements en personne.
 
Nous demandons aux organisateurs d’événements de collecte de fonds indépendants qui prévoient des activités en avril de les reporter, et nous leur donnerons également des conseils sur la manière d’adapter leurs activités pour qu’elles soient conformes aux recommandations en matière de santé publique.
 
Il s’agit sans aucun doute d’une situation regrettable, car la campagne de la jonquille est toujours très attendue et constitue un moyen concret pour les gens d’exprimer leur appui à la cause du cancer. La Société canadienne du cancer continue d’avoir besoin de cet appui, en particulier maintenant. De plus en plus préoccupés par leur santé, les gens risquent en effet de limiter leurs déplacements, de devenir anxieux ou de se sentir isolés. Bien que la campagne de la jonquille n'ait pas lieu pour l'instant, nous encourageons les Canadiens à continuer de manifester leur soutien en visitant cancer.ca pour découvrir diverses façons de faire des dons et de soutenir nos activités essentielles.
 
Pour tous
 
Pour minimiser le risque de contracter la maladie, nous prions tous les Canadiens de suivre les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada, notamment :
 
  • Restez à la maison si vous vous sentez malade pour éviter de répandre la maladie.
  • Lavez fréquemment vos mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes.
  • Employez un désinfectant pour les mains à base d’alcool qui contient au moins 60 % d’alcool si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche sans vous être d’abord lavé les mains.
  • Évitez le contact rapproché avec les gens qui sont malades.
  • Toussez et éternuez dans le creux de votre bras, et non dans vos mains.
  • Désinfectez avec des produits nettoyants les objets et les surfaces que vous touchez fréquemment, comme les poignées de porte, les comptoirs, les téléphones et les jouets.
 
Pour plus de détails et les renseignements les plus récents sur la COVID-19, y compris des conseils pour le voyage, veuillez consulter le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada.
Carreaute pour papa

Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire




Contenu en vedette
La Société canadienne du cancer et Cancer de la Prostate Canada annoncent la fusion de leurs activités

Le 3 février 2020 (Toronto, Ontario) – À la veille de la Journée mondiale contre le cancer, la Société canadienne du cancer (SCC) et Cancer de la Prostate Canada (CPC) viennent de finaliser la fusion de leurs activités.
plus

Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer conviennent de fusionner

Toronto, le 12 décembre 2019 – Cancer de la Prostate Canada et la Société canadienne du cancer (SCC) ont le plaisir d’annoncer leur intention de procéder à une fusion stratégique.
plus

1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles