Groupes de soutien

 
À propos du RCPC
 
Notre réseau de groupes de soutien locaux et indépendants correspond bien aux stratégies nationales de CPC et présente un visage local dans les médias et au grand public.

Les groupes affiliés au RCPC sont invités à « œuvrer à l'échelle locale, mais à penser à l'échelle nationale » parce qu'ube même voix sur la scène nationale exerce plus d'influence et donne plus de visibilité aux activités et aux efforts locaux.

Les groupes ont diverses avtivités : réunions mensuelles, visites individuelles dans les hôpitaux, bulletins, séances de sensibilisation, défilés, présentations à des salons ou foires sur la santé et les Lions. Nos groupes locaux entretiennent également d'excellentes relations avec les professionnels de la santé de leur communauté. Ces hommes et ces femmes donnent bénévolement de leur temps et tiennent des causeries pertinentes pour controbuer à l'éducation.

Le cancer de la prostate est une maladie exclusivement masculine, mais elle a parfois des répercussions profondes sur la famille. De nombreux groupes en tiennent compte et organisent des réunions spéciales à l'intention des femmes seulement. Ces petites rencontres donnent aux femmes l'occasion de parler de leurs préoccupations et de leurs sentiments dans un contexte intime, non menaçant.
 

Plus d'information

Trouver un groupe de soutien près de chez vous


Communiquer avec nous pour céer un groupe de soutien

Ajouter ou modifier des renseignements au sujet d'un groupe de soutien

Trouver un groupe de soutien près de chez vous Choisir votre province:


Voir des groupes du RCPC sur une carte agrandie

 
Colombie-Britannique
Alberta
Saskatchewan
Manitoba
Ontario
Québec
Terre-Neuve-et-Labrador
Nouveau Brunswick
Nouvelle Écosse
Î.-P.-É.
 
 


Pour plus de renseignements et d'aide :






Inscrivez-vous à nos nouvelles

* obligatoire






 
Contenu en vedette
1,5 million d’hommes de plus de 50 ans au Canada courent actuellement le risque inutile d’un cancer de la prostate

Toronto (Ontario) – 26 septembre 2019 – De nouveaux résultats publiés aujourd’hui à la suite d’un sondage national réalisé par Cancer de la Prostate Canada donnent à penser que 1,5 million d’hommes de 50 ans et plus au Canada ne cherchent pas à subir un test de dépistage précoce du cancer de la prostate par la mesure, dans un échantillon de sang, de l’antigène prostatique spécifique (APS).
plus

$2 million invested in new prostate cancer research

Cancer de la Prostate Canada et Movember s’associent pour financer dix projets de recherche qui ouvrent sur de nouveaux horizons
plus


Cancer de la prostate nouvelles